Alphabétisation : « chercher des mots comme…  » Quand l’erreur est formidable.

Je n’ai pas encore parlé des cours d’alphabétisation que je donne à Montreuil, dans une association.

Nous nous inspirons de la pédagogie Freinet et de la MNLE, Méthode Naturelle de Lecture et d’Ecriture.

Je raconterai plus précisément comment nous procédons.

Avant cela, j’ai très envie de raconter le cours de ce matin.

Je vais parler d’une activité avec Mamadou.

Mamadou a 17 ans, il vient du Mali, il a été très peu scolarisé. Il vient à l’Association, car aucun établissement scolaire ne peut le prendre pour le moment, même en UPE2A.

Il lit et écrit très bien par rapport au niveau général du groupe.

Je lui donne donc souvent des activités différentes des autres personnes.

Ce matin, j’ai relu avec lui les mots qu’il avait cherchés, pour remplir ce livret.

 

Ce sont les analogies à chercher dans les textes racontés et écrits avec la classe.

Je lui ai demandé de relire tous les mots qu’il avait écrits dans la partie « en » (je vois et j’entends « en »). De nombreux mots étaient corrects.

Sauf : « ils marchent », « anciens », « avenue ».

C’est là que l’erreur est formidable. On pourrait même inventer un nouveau mot, tant celui-ci est connoté négativement.

Je lui ai demandé de lire  » ils marchent », il a effectivement prononcé « en ». Nous sommes retournés dans le texte source, « mes parents ».

Moi : Donc Mamadou, dans « ils marchent », c’est qui « ils » ?

Mamadou : … c’est les parents.

Moi : Voilà, ils sont combien ?

Mamadou : deux.

Moi : Oui. Ils sont deux. Ils sont plusieurs. C’est pour ça qu’on écrit « ent » mais on ne le dit pas. Et tu vois là, il y a un « s » à « ils ». C’est du pluriel.

Ensuite, j’ai écrit quelques verbes sur son cahier :

il travaille, il mange, il écoute, il regarde … à mettre au pluriel.

Nous avons eu un échange intéressant sur les pronoms  » ils » et « elles ». Mamadou à été surpris de l’emploi du pronom  » ils » pour un groupe de femmes + un seul homme.

Il a très bien compris et réussi.

On a abordé ensuite les mots comme « anciens » avec « ien » où on n’entend pas « en ».

Moi : C’est comme « malien »

Je lui ai proposé de chercher d’autres mots comme ça dans les textes.

Il en a trouvé un sans chercher :

« Combien ? »

« Oui, très bien »

Il a écrit « conbien » Encore une superbe erreur, que je lui ai expliquée …

Un commentaire sur “Alphabétisation : « chercher des mots comme…  » Quand l’erreur est formidable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.