Travailler à partir des journaux gratuits du métro 18/03/19

La semaine dernière, Mikhail a fait une demande devant la classe :

 » Alice, on peut lire un peu le journal gratuit du métro ? Comme ça, on apprend des choses sur l’actualité. Par exemple, là ils parlent de l’Algérie et je ne comprends pas ce qui se passe. »

« Oui bien sûr, pas de problème. Ca vous dit tout le monde ? »

 » Ah oui, Mikail, bonne idée ! » (Engouement général) »

Je reprends :  » Par contre, moi je me déplace à vélo, je ne prends pas le métro, vous pouvez en amener une dizaine ? »

Cet après-midi, Mikhail avait oublié les journaux, mais Samira n’avait pas oublié. Elle a amené une dizaine de journaux gratuits.

Ils ont feuilleté le journal et ont choisi un premier article, sur les manifestations des gilets jaunes samedi, sur les Champs Elysées.

Nous avons d’abord lu le titre et regardé la photo. Ils ont discuté, posé des questions.

Puis j’ai lu l’article. Ils étaient un peu impressionnés, car de nombreux mots étaient nouveaux. Je les ai rassurés. « C’est normal, c’est un article de journal, ce n’est pas évident. Je ne vais pas expliquer tous les mots. On va expliquer le sens général. »

Les chiffres romains étant employés dans la phrase  » Acte XVIII des manifestations » nous en avons parlé.

Je leur ai posé des questions pour éclairer certains passages de l’article.

Ensuite, nous avons discuté des différentes façons d’exprimer son mécontentement face au gouvernement. Je fais la médiatrice, donne quelques indications sur la naissance des manifestations il y a plusieurs mois, mais je ne donne jamais mon opinion.

Samantha :  » Mais pourquoi tant de violences ? Pourquoi ils cassent les magasins ? Je ne comprends pas.  »

Abdallah :  » Mais parfois, c’est la seule solution, quand le gouvernement n’écoute pas les gens.  »

Chen :  » La police tape des gens et des gens tape la police. En Chine, si des gens manifestent, la police les tire.  »

Ensuite, ils choisissent un autre article, sur les attentats islamophobes en Nouvelle-Zélande. On explique le sens du mot « islamophobie ».

Puis Chen demande le sens du mot « Nouvelle-Zélande ». Quelqu’un lui dit que c’est un pays. Je leur montre sur ma planète gonflable, puis je la passe à Mikhail, qui se met à discuter avec Nina en regardant la planète.

Nina :  » Et toi, il est où ton pays ? »

Mikhail : « Là. C’est l’Egypte.  »

Nina :  » Ah d’accord. Moi c’est là, le Pérou. »

Pour les 30 minutes restantes, je leur propose une activité écrite en petits groupes :

 » Vous allez vous mettre en groupe, vous allez discuter et une seule personne va écrire. Voici les trois questions : 1. Qu’est-ce qui s’est passé sur les Champs Elysées samedi dernier ? 2. Qu’est-ce qui s’est passé en Nouvelle-Zélande la semaine dernière. 3. Qu’en pensez-vous ? Essayez de ne pas trop regarder l’article, sinon, vous allez recopier des phrases.  »

Pendant qu’ils discutent et écrivent, je passe et donne des indications quand ils le me demandent.

Ahmed a demandé à écrire un texte sur les manifestations au Soudan.

Alors que la fin du cours approche, j’ai une idée :

 » Je vous propose quelque chose de nouveau. Vous allez photographier votre texte et l’envoyer sur le groupe Whatsapp de la classe. Puis les étudiants qui le souhaitent vont commenter, discuter et proposer des modifications sur le groupe. Au prochain cours, nous écrirons le texte ensemble au tableau. Qu’en pensez-vous ? »

Abdallah :  » Pour moi, c’est un peu trop facile, car quand j’écris sur mon téléphone, le correcteur automatique se met en route et me corrige aussitôt. »

Moi :  » Ok, c’est une façon comme une autre d’apprendre l’orthographe des mots. »

Ils acquiescent. On verra bien.

Finalement, personne ne s’y est mis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.