« Mon mari est en centre de rétention »

Tout est dans le titre et c’est la première fois depuis neuf ans que j’apprends cela à propos d’un de mes étudiants. Sylviana, étudiante colombienne m’a écrit un message ce soir pour me dire que son mari avait été arrêté. Il est en centre de rétention depuis trois semaines. C’est triste, je suis triste et tout à coup, les images des médias sont concrètes.

Son mari, Pedro, est aussi dans ma classe. Calme, sérieux, assidu.

Quelle injustice.

Leur fille est en 4ème, au collège. C’est une élève brillante. Leur famille a donc tout le soutien du collège et de RESF, réseau d’éducation dans frontières.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.